1. Accueil  
  2. Contenu  
  3. Principes de rédaction  
  4. Rédaction épicène

Rédaction épicène

La rédaction épicène est une pratique d’écriture qui vise à assurer un équilibre dans la représentation des hommes et des femmes dans les textes. Elle consiste à éviter l’utilisation systématique du masculin générique (p. ex. le président) pour privilégier les expressions qui ne se réfèrent pas aux genres (p. ex. la présidence) ou les doublets complets (p. ex. le président ou la présidente).  

Titres

Il est possible d’utiliser les doublets complets dans les titres, mais seulement si le résultat ne dépasse pas la limite recommandée d’environ 60 caractères pour le référencement et la lisibilité. Si le doublet complet fait en sorte que le titre dépasse la limite recommandée ou que certaines informations essentielles doivent être supprimées, on peut d’abord opter pour des tournures épicènes ou des noms collectifs (voir la section suivante). Le masculin générique pluriel (de préférence au masculin générique singulier) peut également être employé en dernier recours.

Exemple de titre au masculin générique : Devenez préposé en CHSLD (24 caractères)

Titre épicène avec doublet complet : Devenez préposé ou préposée en CHSLD (36 caractères)

Titre épicène au masculin générique pluriel : Préposés en CHSLD : formation (29 caractères)

 

Exemple de titre au masculin générique pluriel : Droits des employés (19 caractères)

Titre épicène avec un nom collectif : Droits du personnel (19 caractères)

Titre épicène avec un nom épicène : Droits des membres du personnel (31 caractères)

 

Exemple de titre au masculin générique pluriel : Informations pour les électeurs (31 caractères)

Titre épicène avec un nom collectif : Informations pour l’électorat (29 caractères)

Titre épicène avec une périphrase : Informations pour les personnes qui votent (42 caractères)

Mentionnons qu’il faut s’assurer que les équivalents conviennent bien. Par exemple, les électeurs ne sont pas nécessairement des personnes qui votent, selon le contexte, mais plutôt des personnes appelées à voter, admissibles au vote, etc.

Options

Différents procédés peuvent être employés en alternance pour rédiger de manière épicène simplement.

Vous pouvez utiliser :

  1. Des noms collectifs comme clientèle, communauté, service de police, corps enseignant, personnel, public, population, etc.

    Exemple : Le service incendie de la Ville de Québec a lancé une campagne de sensibilisation aux dangers du monoxyde de carbone. (plutôt que : Les pompiers de la Ville de Québec)

  2. Des mots épicènes comme jeune, contribuable, spécialiste, collègue, gestionnaire, etc. On accorde les verbes et les adjectifs au masculin. Au besoin, on utilise des tournures épicènes avec ces mots ou on évite les accords en genre.

    Exemple : Les spécialistes aux prises avec ce problème devront en faire part à la direction. (plutôt que : Les experts touchés par)
    Exemple : Les athlètes qui ont leur qualification peuvent continuer la compétition. (plutôt que : Les sportifs qualifiés)

  3. Le nom personne et des périphrases, avec parcimonie, afin que le contenu reste clair et concis, ou même des reformulations à la forme passive ou active si le contexte s’y prête.

    Exemple : La personne qui fait la demande doit envoyer son formulaire d’ici la fin de l’année financière. (plutôt que : Le demandeur doit envoyer son formulaire d’ici la fin de l’année financière.)
    Exemple : Le formulaire doit être envoyé à la fin de chaque année financière. (plutôt que : Le demandeur doit envoyer le formulaire à la fin de chaque année financière.)
    Exemple : Le musée invite les bibliothécaires chaque année. (plutôt que : Les bibliothécaires sont invités par le musée chaque année.)

  4. Des doublets complets, en alternance avec d’autres procédés. Si les doublets complets allongent considérablement le texte, on peut veiller à rédiger plus simplement dans les autres phrases ou paragraphes. Si vous employez un doublet complet, il n’est pas nécessaire de tout accorder aux deux genres par la suite. L’adjectif se place à côté du nom masculin et l’accord se fait au masculin (singulier, si le nom est au singulier, pluriel, si le nom est au pluriel).

    Exemple : Les entrepreneuses et entrepreneurs concernés doivent envoyer leur demande avant le 21 avril. Ils doivent remplir le formulaire prévu à cet effet.

Les textes suivis fournissent assez d’espace pour utiliser les doublets complets. Les doublets abrégés sont déconseillés et doivent être utilisés en dernier recours notamment puisqu’ils nuisent à l’accessibilité.

On peut cependant employer les doublets abrégés dans les contextes où l’espace est restreint, par exemple dans les tableaux, les formulaires ou les plateformes de microblogage. Dans ces cas, les doublets abrégés sont formés avec les parenthèses ou les crochets.

Exemple (dans un formulaire) : Signature du (de la) directeur(-trice)

Exemple (dans une plateforme de microblogage) : Nous recherchons des conseiller(-ère)s municipaux(-ales). Postulez d’ici le 29 août.

Précisons que l’on peut cibler les pages ou les sections que l’on veut rendre épicènes en priorité :

  • Les contenus les plus consultés.

  • Les contenus qui évoquent des milieux de travail où les femmes sont majoritaires (ex. : soins infirmiers) ou qui concernent des milieux dans lesquels la féminisation est déjà bien ancrée (ex. : universités). Il pourrait en effet être jugé inapproprié d’utiliser seulement le masculin générique dans ces contextes.

  • Les contenus qui, au contraire, n’évoquent pas du tout les femmes parce que la représentation mentale derrière le mot au masculin générique est traditionnellement celle d’hommes seulement, comme dans les professions à prédominance masculine (ex. : plombiers). La féminisation de ces contextes permettrait une représentation mentale plus mixte et d’ouvrir les perspectives du lectorat.

Réécriture de contenu épicène

Idéalement, on essaie de rédiger les documents de manière épicène dès leur création. Il arrive toutefois que certains contenus doivent être réécrits pour y intégrer les principes de rédaction épicène. En voici des exemples.

Étude de cas 1

Application des principes de rédaction épicène : doublet complet, nom personne et périphrases, reformulations pour éviter les accords.

Avant

Pour être considéré comme résidant au Québec, vous devez être dans une des situations suivantes :

  • être né au Québec ou avoir été adopté par une personne qui résidait au Québec au moment de votre adoption.
  • avoir des parents ou un répondant qui habite au Québec.
  • avoir un certificat de sélection du Québec (CSQ) ou être considéré comme réfugié ou réfugiée ou personne à protéger.
  • avoir résidé au Québec pendant :
    • 12 mois consécutifs sans être aux études postsecondaires; ou
    • 24 mois consécutifs sans être aux études à temps plein.
  • résider au Québec depuis au moins 3 mois (si vous avez habité dans une autre province canadienne avant, cette période doit être de moins de 3 mois)
  • avoir un conjoint qui est né au Québec ou qui détient un certificat de sélection du Québec.
  • avoir un conjoint qui a résidé au Québec :
    • pendant 12 mois consécutifs sans être aux études postsecondaires, ou
    • pendant 24 mois consécutifs sans être aux études à temps plein.


Après

On vous considère comme résidente ou résident du Québec si vous êtes dans une des situations suivantes :

  • votre lieu de naissance est au Québec ou vous avez été adopté ou adoptée par une personne qui résidait au Québec à ce moment-là.
  • vos parents ou votre personne répondante habitent au Québec.
  • vous détenez un certificat de sélection du Québec (CSQ) ou le statut de personne réfugiée ou de personne à protéger.
  • vous avez résidé au Québec pendant :
    • 12 mois consécutifs sans être aux études postsecondaires; ou
    • 24 mois consécutifs sans être aux études à temps plein.
  • vous résidez au Québec depuis au moins 3 mois (si vous avez habité dans une autre province canadienne avant, cette période doit être de moins de 3 mois).
  • votre conjointe ou conjoint est né au Québec ou détient un certificat de sélection du Québec.
  • votre conjointe ou conjoint a résidé au Québec :
    • pendant 12 mois consécutifs sans être aux études postsecondaires; ou
    • pendant 24 mois consécutifs sans être aux études à temps plein.

Étude de cas 2

Application des principes de rédaction épicène : doublets complets, nom personne et reformulation pour éviter les accords.

Avant

Ce programme est à caractère contributif, ce qui signifie que l’étudiant et, s’il y a lieu, ses parents, sa conjointe ou son conjoint ou sa répondante ou son répondant, sont les premiers responsables du financement de ses études.


Après

Ce programme est à caractère contributif, ce qui signifie que l’étudiant ou l’étudiante est responsable du financement de ses études avec, s’il y a lieu, une autre personne (parent, conjoint ou conjointe, personne répondante).

ou

L’étudiant ou l’étudiante est responsable de financer ses études avec, s’il y a lieu, une autre personne (parent, conjoint ou conjointe, personne répondante).

Outils

Pour en savoir plus sur la rédaction épicène, consultez :

L’OQLF fournit aussi une autoformation en ligne sur la rédaction épicène Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. avec des exercices pour mettre en pratique les procédés.

Dernière mise à jour : 18 janvier 2022