Liste à puces

    Une bonne liste est toujours introduite par une phrase claire et descriptive qui permet à l’utilisateur de savoir pourquoi l’information est importante. 

    Les niveaux de titres ne sont pas des introductions. 

    À faire


    À ne pas faire



    Être concis

    La liste contient de 3 à 7 éléments concis (maximum 1 ou 2 phrases). 

    Les lignes devraient être environ de la même longueur.

    Uniformiser les éléments

    Tous les éléments de la liste suivent la même logique.

    Le début de chaque élément est uniforme. Par exemple, si le premier mot du premier élément est un verbe impératif, les autres éléments débutent aussi par un verbe impératif.

    Il est recommandé de placer les mots-clés pertinents au début de chaque élément.

    Typographie

    La mise en forme de la liste varie selon ses éléments. À noter que le texte est toujours en romain dans une liste, car les puces (ou autres marqueurs visuels) font déjà fonction de mise en évidence.

    Éléments courts

    Si les éléments sont courts, la liste est présentée comme suit.

    À faire



    Phrases autonomes

    Si les éléments sont des phrases autonomes, la liste est présentée comme suit. 

    À faire



    Phrase complète

    Si les éléments font partie de la structure normale de la phrase, la liste est présentée comme suit.

    À faire



    Listes imbriquées

    Les listes imbriquées sont à éviter puisqu’elles sont difficiles à suivre. Un deuxième niveau peut être utilisé dans de rares cas.

    La plupart du temps, on peut remonter la liste d’un niveau en apportant des modifications mineures au contenu. 

    Exemple d'une liste imbriquée

    Exemple

    Exemple de la même liste, une fois modifiée

    Dernière mise à jour : 18 janvier 2022